mercredi, 11 mars 2009

La Bulle supportrice

Pin-up+%2821%29.jpg

 

Si vous lisez la bulle depuis un certain temps, vous êtes sans savoir que l'amoureux est un joueur de rugby et que chacun de ses dimanches il les passe sur les stades de ballons ovales.

Jusque là, rien d'extraordinaire...


Jusqu'au jour, où le Monsieur me reproche de ne pas venir le voir passer le ballon et plaquer l'adversaire, et fatalement me reproche de ne pas faire la supportrice et la groupie de service!

Oui, j'avoue je suis heureuse d'avoir un rugbyman dans la bulle mais pas super adoratrice des ambiances de femmes de joueurs et des stades du dimanche!


J'adore les soirées pub et les soirées joueurs, (oui oui, je vous vois venir les soirées ou l'on picole, mais avec modération), les soirées ou les beaux mâles fêtent leur victoire...


Mais le plan tribunes, en plein hiver, et chants de supporteurs très peu pour moi, je ne suis pas snob, mais j'avoue que je préfère allez voir les grands matchs de rugby confortablement installée dans notre magnifique stade de France, ou je peux mater tranquillement les cuisses du beau Clément Poitreneaud ou celles de Vincent Clerc!

340x.jpg

Bref, tout cela était parfait jusqu'au matin où l'amoureux me reproche de ne JAMAIS  faire la  « pom-pom » girl et sa groupie personnelle!

Impossible d'y échapper, impossible de trouver une excuse à peu près valable, je dois me résoudre, le prochain dimanche c'est pour ma pomme!

Le fameux dimanche arrive assurément vite, le fameux dimanche est déjà pluvieux!

L'amoureux part le matin, pour son réveil musculaire et rejoindre son équipe...

L'amoureux part le sourire aux lèvres...

L'amoureux sait que je serais dans la tribune pour le regarder jouer à la baballe!

Premier réflexe et première question prise de tête :

Mais que vais-je me mettre?

Sans+titre-1.jpg

Vous savez vous, comment on s'habille pour aller au stade le dimanche et surtout quand la météo fait la tronche?

Cette question occupe mon esprit depuis quelques jours, pas trop mode, pas trop habillée pour ne pas passer pour la touriste et la cocotte de service!

Pas trop "pas habillée" pour ne pas passer pour la plouc du coin, car bon il faut également impressionner et savoir trouver sa place dans un groupe de femmes de joueurs!

Le clan impitoyable, les copines, les fiancées et les femmes des autres, je vois déjà le tableau et je déteste déjà!

Nous le savons toutes, le côté vestimentaire compte énormément, surtout entre filles, surtout quand une nouvelle débarque un beau dimanche!

Un slim , une robe pull, des converses, mon manteau "Sandro" (quand même), une queue de cheval et voilà l'affaire est dans le sac...


En parlant de sac, la question persiste, quel sac porter? Pas le Darel, ni le Vuitton, encore moins le Bruno, Sonia serait de trop, le AA fait trop "Dancing Queen" et la pochette serait ridicule à souhait!

Finalement je trouve le compagnon, mais il ne veut pas se marier avec les converses, j'opte pour mettre tout dans les poches, mais rassembler la maison dans le manteau, je ressemble à une bonbonne!

Je fais quoi là? Je suis prête à tout annuler jusqu'au moment où un Zara me saute au yeux, il passe partout, il ne fait pas « fashion victim » et encore moins pauvresse du coin!

La question sac est enfin réglée!


Le maquillage, un truc léger, pas le truc "je suis un camion volé qui vient faire la princesse au stade", l'esprit "je suis maquillée mais ça ne se voit pas, je suis "belle" au naturel"!


Allez, je n'ai plus le choix, je dois absolument y aller, de plus l'amoureux cherche bien la confirmation en m'envoyant un SMS, pour s'assurer que je ne me suis pas égarée dans mes problèmes de dressing et autres superficialités de fifilles! "Argggh il me connaît bien!!".


Voilà, prête et morte de trouille je monte dans la voiture, étant la reine de la route, je n'ai même pas demandé le chemin!

Après 30 min d'autoroute, je me félicite et m'auto-congratule d'être sur la bonne route, ok je suis déjà en retard, mais bon l'amoureux est sur le terrain pas la montre à la main!

Première sortie du lieu-dit, rempli de toute ma fierté, j'ai amené le carrosse à bon port... enfin c'est ce que je croyais!

Après deux stades visités, l'amoureux et son équipe n'étaient pas ceux qui se trouvaient sur le terrain, je dois me rendre à l'évidence, je suis carrément paumée!

Je demande mon chemin aux seuls touristes du coin, qui ne savait même pas où ils se trouvaient eux même!

Pas grave, le GPS est dans la boîte à gants (moi qui me vante de ne jamais en avoir besoin!!), un GPS c'est génial, quand on connaît l'adresse de notre point d'arrivée ou même simplement le nom du stade!

Mais là que dalle, je n'en sais rien!

Je commence limite à pleurer, j'imagine la déception de l'amoureux et surtout les réflexions que je vais déguster en 3ème mi-temps!

Je ne peux pas l'appeler, pour qu'il me sauve, il ne joue pas avec son téléphone (lourde erreur), je n'ai pas un numéro de téléphone à appeler, car je ne connais personne, vu que je n'y vais jamais!

Je continue dans mon trip de "princesse du dimanche, perdue dans la nature"!

Je ne sais comment, je ne sais pourquoi mais après une heure, j'atterris sur le stade que je cherchais comme le messie!


Je gare vite fais bien fais la voiture, je me faufile discrètement, de peur de me faire repérer, j'arrive tout de même à croiser quelques personnes que je connais un tout petit peu, je leur fait croire, que je suis arrivée depuis le début du match mais que j'étais cachée par le groupe de supporteurs (là-bas derrière).


Heureusement l'amoureux et ses copains mènent au score, je papote un peu, je fais genre de m'intéresser énormément, je suis toute émue de voir mon beau mâle courir et plaquer les gros monstres, il sait bien mettre le ballon dans la mêlée et faire de belles passes (normal pour un demi de mêlée, en fait!), je ne regarde que lui, ben oui, c'est pour ça que je suis venue!

Mince, il se fait mal, on le sort, il sautille et ne peut plus poser le pied par terre (oh mon chéri!).

On le remplace et maintenant je n'ai plus aucun intérêt de regarder ce match, oui, je ne vais pas regarder les autres, je ne suis pas venue pour eux!


Finalement, le match se termine, après une longue période de douche je retrouve l'amoureux un peu cassé et le visage chiffonné (j'adore ça), ça y est c'est l'heure de la 3ème mi-temps, le moment que je préfère, enfin, c'est ce que je croyais...


Car les femmes de joueurs m'ont attrapé et je me retrouve assise à la table des "mamans" à écouter leurs conversations, qui tournent autour de la maison, des enfants, des courses et autres trucs qui ne sont pas mes hobbies, ni même mes grandes passions!

Elles me posent des questions et veulent savoir pourquoi je ne suis jamais venue (je ne vais pas leur dire, que c'est justement pour éviter la situation dans laquelle je me trouve?!), je réponds que c'est par timidité et par manque de connaissance...

Elles m'ont adopté, elles ont pris mon numéro de téléphone (je n'allais pas donné un faux, tout de même?) et m'ont fait promettre de venir au prochain match (Mamannnnnnnn!!!), j'ai dit oui, j'ai été soumise, j'ai fait la gentille et je n'ai pas une seule fois parlé de mode, de boutiques ou de shopping, j'ai été une autre durant une après-midi, mais une chose est certaine, pour la peine le lendemain je vais me faire un bain de dépenses et autres bizarreries modestes, j'en ai besoin sinon je risque de  virer groupie du dimanche et parler de ménage à tout bout de champs!


Mais finalement, l'amoureux fût super heureux d'avoir pu jouer devant sa supportrice particulière, bien entendu il ne sait pas tout ce que m'a coûté cette journée, ni même que je suis arrivée avec une heure de retard, mais tout cela reste entre nous, cela va de soit!

 

A suivre...

Commentaires

Et ben!! il t'en est arrivé des choses!! je t'imagine à la table avec les nanas qui parlaient de trucs inintéressants, ça me rappelle des souvenirs...
Enfin, au moins ton chéri était content c'est le principal! ;)
Bisous ma belle

Écrit par : Julie | mercredi, 11 mars 2009

quel roman ;) c'est chouette de partager cette petite histoire de vie avec nous ! ton homme a apprécié l'effort c'est ça qui est bien. faire plaisir est une grande satisfaction pour moi (c'est égoïste au fond non ? haha)

Écrit par : lau-ra | mercredi, 11 mars 2009

Morte de rire !
Gamine on m'obligeais a aller sur le stade du match de foot je détestais çà sauf les glaces et autres friandises lol

MA pauvre tu va être obligé tous les dimanches de trouver une nouvelle tenue sport lol tu est bonne pour te rendre à Eden Park à Cap pour être dans le ton lol

Écrit par : sublime | jeudi, 12 mars 2009

Trop rigolote ton escapade du dimanche!! :)

Un rugbyman? Un vrai? Un comme sur le calendrier?? Waouh!!

Moi, c'est plutôt un grand fan de vélo! Alors, je ne peux pas vraiment aller le voir car il faudrait que je le suive pour ça!!

Merci pour ton compliment!
Ca me rassure parce que j'ai eu du mal au début!

Écrit par : L. | jeudi, 12 mars 2009

plus jamais ça ?! ;))
mais non t'y retourne dimanche prochain ! aller je suis sûre que tu vas t'y faire et qu'après tu le supplieras de t'amener !

Écrit par : marie | vendredi, 13 mars 2009

Écrire un commentaire